Le Pays de la Vallée du Cher et du Romorantinais est structuré par le Cher, ancienne rivière navigable autour de laquelle l’activité économique s’est concentrée au fil des siècles. Ce territoire s’étend sur quatre grands ensembles paysagers : la Vallée du Cher, la Sologne, les confins de la Touraine et du Berry.

 

La vallée du Cher


Entre ses rives humides et ses coteaux secs, la vallées du Cher offre des paysages spectaculaires avec des reliefs vigoureux et des milieux écologiques variés. De ses coteaux en tuffeaux ont été extraits les pierres utilisées dans la construction des villes et des villages de la vallée mais aussi des châteaux de la Loire.

La Sologne


La forêt solognote fait succéder aux chênes des bois de bouleaux et fougères, des pins laricios et maritimes, ainsi que des traces des forêts du XIXè siècle abondamment plantées de châtaigniers. Sa particularité provient en grande partie de la nature du sol, souvent acide, tantôt humide, tantôt à l'inverse desséché. Le réseau extraordinairement dense des étangs, constitue la plus vaste superficie de zones humides d'intérêt international en Europe continentale.

Les confins de la Touraine

En images...